RSS

Facebook et les jeunes… le début de la fin?

30 Août

BebesUn article intitulé « I’m 13 and None of My Friends Use Facebook » et publié sur le site Mashable le 11 août dernier a fait bien jaser sur les médias sociaux au cours des dernières semaines. Dans son texte, la jeune auteure, Ruby Karp, argumente que les jeunes se tourneraient désormais vers de plus petits réseaux sociaux tels qu’Instagram (acheté par Facebook en 2012), Vine ou Snapchat.

Pourquoi pas Facebook ? Trop de pubs, trop de parents et pas assez d’amis!

Une réponse n’a pas tardé deux jours plus tard avec un texte intitulé « I’m 15 and All My Friends Use Facebook ». L’auteure, Adora Svitak, s’oppose aux arguments invoqués par Ruby Karp, notamment qu’il est possible, dans les réglages de Facebook, de définir un mode d’approbation des photos afin d’éviter que maman et papa voient des images compromettantes. De plus, à l’argument qu’il y aurait trop de publicité sur Facebook, elle répond qu’une application comme AdBlock peut aider en ce sens.

Mais au-delà des arguments, la décision des jeunes d’être sur Facebook ou non est simple et demeure basée sur cette question bien claire : où sont mes amis? La nature grégaire de l’adolescence fera toujours en sorte que le réseau social qui attirera le groupe d’amis sera celui qui sera choisi.

Bien qu’il s’agisse de l’opinion de deux auteurs qui ne prétendent aucunement parler au nom de l’ensemble des jeunes de leur âge, ces deux points de vue permettent tout de même de mettre en lumière le fait que Facebook, en tant que navire amiral des médias sociaux, tend lentement vers la fin de son cycle de popularité auprès des jeunes adolescents. Ces derniers, devant l’explosion de l’offre de nouveaux réseaux, ne logeront plus tous à la même enseigne et se segmenteront de plus en plus pour se diriger vers un, voire même plusieurs réseaux.

Dans un avenir rapproché, je peux vous garantir que les communicateurs seront nostalgiques du “bon vieux temps” où une seule campagne sur Facebook réussissait à rejoindre une grande partie du public visé…

Qu’en est-il au Québec?

Nous avons peu de données sur l’utilisation des médias sociaux des jeunes de moins de 18 ans au Québec. L’étude Net Tendance 2013 du CEFRIO confirme une utilisation de Facebook à près de 80 % chez les adultes âgés de 18 à 44 ans, de près de 60 % de 45 à 64 ans et de près de 40 % chez les 65 ans et plus. La proportion d’utilisateurs Facebook en fonction de la répartition géographique est assez égale quoique ce soit le Centre du Québec qui regroupe le plus d’adeptes avec 68,3 %. Fait intéressant, les utilisateurs qui ont des enfants y sont plus présents (76,1 %) que ceux qui n’en ont pas (59,1 %).

Précisons que You Tube dépasse Facebook chez les 18 à 24 ans (85,1 % vs 78,5 %) et chez les 25 à 34 ans (85,6 % vs 79,4 %), alors que dans les autres groupes d’âge, l’écart est un peu moins marqué.

 
Laisser un commentaire

Publié par le août 30, 2013 dans Médias sociaux, RP

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment ce contenu :