RSS

Mort, le communiqué de presse?

08 Déc

Au cours de l’automne, plusieurs professionnels et blogueurs en relations publiques ont proclamé haut et fort la mort du communiqué de presse en cette ère où les communications semblent dominées par les médias sociaux. Ce sujet a généré un débat sur le web car des voix se sont aussi élevées pour défendre le communiqué de presse.

Et pour apporter de l’eau au moulin des détracteurs du communiqué, l’équipe des relations publiques d’Amazon a choisi, vers la fin octobre, de communiquer le lancement de la Kindle Fire, en 14 tweets plutôt qu’à l’intérieur d’un communiqué de presse. Ironiquement, ils offraient aussi l’opportunité d’accéder à un communiqué plus traditionnel qu’ils ont qualifié de “Old School”.

Comme communicateurs, il est vrai que les médias sociaux ont bouleversé les pratiques de diffusion de l’information et de relations avec les médias. Par contre, il ne faut pas perdre de vue l’objectif stratégique de chacune de nos communications.

  • Quel est l’objectif visé?
  • À qui s’adresse-t-on?
  • Quel est le meilleur moyen pour les rejoindre ou entrer en relation avec eux? Etc.

Contrairement à certains “gourous” des médias sociaux qui les considèrent comme une panacée qui viendra remplacer complètement les modes de communications dits “traditionnels”, je considère qu’ils ne peuvent être considérés en silo des autres moyens existants et qu’ils doivent plutôt s’intégrer dans la planification globale en contribuant au meilleur de leurs forces à l’atteinte des objectifs du plan de relations publiques.

Non, le communiqué n’est donc pas mort.

Certes, son rôle et l’utilisation que nous en faisons ont déjà changé car il faut reconnaître que la rapidité du rythme imposé par les médias sociaux fait en sorte que bien des informations qui auraient fait l’objet d’un communiqué il y a à peine 5 ans s’avèrent plus efficaces lorsque transmises par Facebook, Twitter, Instagram, Vine ou autre… surtout en période de crise.

Par contre, comme l’a fait Amazon avec sa version « Old School’, le communiqué demeure nécessaire pour transmettre une information plus complète, validée et formatée selon un cadre journalistique. C’est pourquoi les médias continuent – encore aujourd’hui – à l’utiliser comme une source importante, allant même jusqu’à le reprendre dans sa quasi intégralité.

Les communicateurs avertis ne céderont pas au chant des sirènes en rejetant toute forme de communication dite “traditionnelle”. Ils chercheront plutôt à utiliser les forces de chacun des moyens mis à leur disposition afin d’atteindre l’objectif qu’ils se sont fixé. Parfois, cela se concrétisera par une campagne 100 % médias sociaux, mais la plupart du temps, le bon vieux communiqué sera appelé en renfort.

À lire : 11 alternatives for a news release

 
Laisser un commentaire

Publié par le décembre 8, 2013 dans Médias sociaux, RP, Uncategorized

 

Mots-clés : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment ce contenu :