RSS

Archives de catégorie : RP

5 bonnes raisons d’actualiser votre section médias

ordi_journaliste_montageLa majorité des organisations, grandes ou petites, publient une section « médias » sur leur site Web. Nommée « salle de nouvelles », « galerie de presse » ou tout simplement « médias », il s’agit encore souvent d’une liste de communiqués à consulter et d’un espace pour télécharger le logo de l’organisation.

À l’heure des réseaux sociaux, l’information voyage à vitesse grand V et les nombreuses coupures effectuées par les entreprises de presse font en sorte que les professionnels des médias ont de moins en moins de temps pour produire et diffuser cette information.

Voici donc une opportunité pour les organisations de repenser et d’améliorer leur salle de nouvelles corporative pour la rendre plus performante et surtout mieux adaptée à la réalité des médias traditionnels et sociaux. Comment ? En transformant votre salle des nouvelles en véritable média, en y présentant du contenu sous divers formats (articles, photos, vidéos, infographies, etc.) et en éditant son contenu comme le ferait un chef de pupitre.

Voici 5 bonnes raisons de rénover votre section « médias » dans les plus brefs délais.

1. Devenir un guichet d’expertise unique, pertinent et efficace pour les médias

Devenez une source de référence pour les médias. Plus ils feront appel à vous pour obtenir de l’information sur votre secteur d’activité ou vos enjeux, plus ils vous offriront d’opportunités pour communiquer votre message et votre point de vue sur ces questions. Un des moyens de devenir incontournable est de rendre votre salle des nouvelles la plus complète possible, un véritable guichet unique de votre expertise. Coincés par des délais de plus en plus serrés les journalistes apprécieront accéder rapidement et facilement à un éventail d’informations pertinentes et adaptées à leurs besoins.

Quoi inclure pour devenir une référence pour les médias :

  • liste des contacts média affichée au 1er niveau (important… ne les faites pas chercher)
  • galerie photos
  • espace vidéo
  • communiqués de presse
  • photos et bios des dirigeants
  • articles d’intérêt (incluant des nouvelles de l’industrie)
  • articles/blogues signés par vos experts internes
  • citations et allocutions
  • logos et autres pièces graphiques à télécharger
  • rapports d’expertise ou de sondage
  • suivi des dossiers ou des enjeux de l’organisation
  • publications
  • si pertinent, pourquoi pas un espace de discussion (chat) et d’interaction directe avec les médias…

Bref, tout élément susceptible de positionner favorablement votre organisation et son expertise auprès des médias.

2. Devenir une pépinière de contenu pour vos réseaux sociaux Rentabilisez vos efforts de création de contenu sur votre salle de nouvelles en diffusant vos articles, allocutions, photos, vidéos, infographies, etc., sur vos réseaux sociaux. Ces plateformes sociales doivent constamment être alimentées en contenu afin de maintenir l’intérêt de vos communautés pour votre marque. Cela nécessite un grand investissement de temps sans toujours garantir un retour sur investissement à court terme. Planifiez donc le contenu de votre salle de nouvelles en synergie avec vos réseaux sociaux. Vos efforts seront ainsi mieux canalisés et vos messages, mieux alignés.

De plus, assurez-vous d’instaurer des redirections efficaces entre votre salle de nouvelles et vos réseaux sociaux, notamment par :

  • la présence de boutons de partage vers les réseaux sociaux sur votre page de salle de nouvelles
  • le positionnement d’un hyperlien vers votre page de salle de nouvelles dans chacun des statuts publiés sur vos réseaux sociaux
  • l’abonnement RSS au contenu de votre salle de nouvelles
  • la facilité de consultation de votre salle de nouvelles sur mobile

3. Faire preuve de transparence et d’accessibilité auprès de vos publics

En améliorant l’offre de contenu de votre salle de nouvelles et, par conséquent, celle de vos réseaux sociaux, vous présenterez à vos divers publics un visage plus transparent et accessible, tout en permettant une meilleure interrelation avec ces derniers. Cette nouvelle proximité contribuera à améliorer leur confiance et leur engagement envers votre organisation.

Vous bâtirez ainsi une communauté plus large et plus fidèle sur les réseaux sociaux dont chacun des membres pourra devenir un ambassadeur de votre marque auprès de son réseaux respectif.

Soyez transparents – sans compromettre la stratégie de l’entreprise, bien sûr -, et généreux… ils vous le rendront au centuple.

4. Améliorer le référencement naturel de votre site Web (SEO)

L’offre de contenu accrue de votre salle de nouvelles est le moyen idéal pour améliorer le référencement naturel – aussi appelé organique – de votre site Web. En adoptant un répertoire de mots-clés adaptés aux termes utilisés par les médias et vos publics sur les engins de recherche, vous obtiendrez plus d’opportunités de figurer parmi les principaux résultats et ainsi vous assurer qu’ils consulteront votre contenu et vos messages en priorité.

Conjugué à vos réseaux sociaux, un référencement naturel performant contribuera à générer un achalandage toujours croissant sur votre site Web… achalandage qui contribuera aussi à améliorer le référencement de votre site. Bref, une dynamique circulaire s’installera au profit de votre salle de nouvelles.

5. Une plateforme pour mesurer vos résultats

Observez et analysez les résultats de votre salle de nouvelles et de ses diverses sections afin de l’améliorer de façon continuelle, notamment par la cueillette de données…

  • quantitatives : utilisez Google Analytics (gratuit et très performant)
  • qualitatives : positionnez un bref sondage de satisfaction à l’intention des visiteurs de votre salle de nouvelles afin de recueillir leurs commentaires et suggestions

À lire sur le sujet :

 

RP : 5 qualités à posséder

rouagesRécemment, une étudiante en relations publiques me demandait quelles étaient les principales qualités à posséder pour être relationniste. N’ayant pas réfléchi en profondeur à cette question, j’ai répondu spontanément avec des qualités professionnelles telles que le sens de l’organisation, une bonne gestion du temps, savoir travailler en équipe, etc.

Mais avec le temps, cette excellente question m’est restée en tête et je souhaitais y revenir pour proposer une réponse plus représentative de ce qui, à mon avis, fait la spécificité des professionnels des relations publiques.

1. Grande capacité de synthèse, de vulgarisation et de rédaction

Les problématiques de relations publiques sont souvent très complexes et comprennent des enjeux sensibles impliquant des parties prenantes aux intérêts parfois discordants. La capacité, d’une part, de bien comprendre ces problématiques et d’en saisir l’essence et, d’autre part, de les vulgariser, de les adapter et de les transmettre en fonction des diverses parties en présence, est une capacité qui distingue les professionnels des relations publiques.

resilience2. Résilience

Cette qualité personnelle est l’une des plus importante!

Quand survient l’adversité, les relationnistes vont au front. Savoir faire face à l’opposition, à des dénouements imprévus ou encore à une crise médiatique, sont le lot des professionnels en relations publiques. Une bonne capacité de résilience saura donc stimuler plutôt que de décourager le relationniste et l’aidera à tirer profit des situations les plus difficiles.

3. Curiosité intellectuelle

La capacité – et le désir – d’apprendre continuellement est essentielle pour tout professionnel, surtout en relations publiques. Il s’agit ici de se tenir informé de l’actualité, bien sûr, mais de cultiver une grande culture générale qui dépasse nos champs d’intérêts directs. Il faut avoir aussi la curiosité d’apprendre et de s’adapter aux nouvelles technologies de même qu’aux pratiques qui en découlent.

empathie4. Empathie

Tout communicateur efficace doit savoir faire preuve d’empathie. Communiquer, c’est parler le langage de l’autre afin de faire passer son message, soit le pain et le beurre des professionnels des relations publiques. En se mettant à la place de ses parties prenantes, le relationniste réussira à créer et à maintenir un canal de dialogue constructif avec chacune d’entre elles.

5. Intelligence émotionnelle

Garder son sang-froid, aborder les conflits de façon rationnelle et constructive est essentiel pour le relationniste. Qu’il soit à la barre d’une gestion de crise ou encore en entrevue sur un sujet controversé, l’intelligence émotionnelle est une qualité voire même une aptitude indispensable pour la croissance professionnelle.

Et vous, qu’en pensez-vous? Quelles-sont les qualités qui distinguent les relationnistes?

 
4 commentaires

Publié par le avril 20, 2014 dans RP, Uncategorized